AGENDA - EVENEMENTS

ONE HOPE Thème : REMISE DE KIT ONE HOPE AUX BUREAUX REGIONAUX
[ Voir + ]


Publicité
OUVREZ LA BIBLE AVEC NOUS
ELDIN Pierre Antoine   |  Orateur : Ahbrice   |  Lu 1281 fois   |   Publié le 29 Mars 2021
EN SURVOLANT LA BIBLE 19ième Partie

LE NOUVEAU TESTAMENT

LES EPITRES DE L’APOTRE PAUL

Les deux épîtres aux Thessaloniciens

A cause des persécutions, (Ac 17:10) Paul a été obligé d’écourter sa présence au sein de cette Église qu’il venait de créer. Il l’avait confiée à Timothée, (1Th 3:6) ressentait le besoin de les encourager et de les instruire. Ce sont les plus anciens écrits de Paul qui ont été conservés.

Quelle espérance y est Décrite :« jésus revient ». Paul y fait référence 20 fois dans ces 2 lettres. Il termine chaque chapitre par une citation directe à cette glorieuse attente, quand ce n’est pas le sujet principal d’un chapitre.

Dans sa 1ère lettre, il expose les vérités fondamentales de la FOI, exhorte à la sainteté et réconforte ceux qui se sont affaiblis. A chaque chapitre, il apporte un enseignement précis :
ch. 1 : L’assemblée modèle
ch. 2 : Le serviteur modèle
ch. 3 : Le frère modèle
ch. 4 : La conduite modèle
ch. 5 : La vie modèle

Dans la 2ème lettre, écrite peu de temps après, Paul corrige certaines fausses interprétations faites à la lecture de la 1ère. Le sujet principal en est le retour de Christ et le plan s’établit ainsi :
1 - Paroles de consolation ch. 1
2 - L’avènement de Christ ch. 2 à 2.12
3 - Exhortations diverses ch. 2.13 à 3

L’Évangile n’est pas seulement spirituel, il concerne tout l’être : le corps, l’âme et l’esprit. (1Th 5:23) Il n’est pas seulement temporel, Il est éternel, la mort est vaincue. (1Th 4:16) Si la première venue de Christ est passée inaperçue et a laissé dans le doute les philosophes et religieux de l’époque, la seconde venue du Seigneur sera glorieuse et surprendra le monde comme un voleur. (1Th 5:2) C’est une grande consolation que cela : « Savoir que même si nos corps mortels connaissent le froid du tombeau, à un signal donné, à la voix d’un archange et au son de la trompette de Dieu, nous ressusciterons ». (1Th 4:16)

C’est la concrétisation de la volonté de Dieu pour l’humanité : « Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du SALUT par notre Seigneur Jésus-Christ ». (1Th 5:9)

Dans la 2ème épître, nous découvrons aussi que si le Seigneur tarde à revenir cela nous donne l’occasion :
— de s’affermir, (Th 2:15) dans une vie équilibrée et sage. (2Th 3:6-14)
— D’évangéliser le monde, (2Th 3:1) en attendant patiemment sa venue. (2Th 3:5)
— De prier, (2Th 3:1,2) sans se lasser de faire le bien. (2Th 3:13) Dans l’attente du retour de Jésus-Christ, la glorieuse espérance des chrétiens : (2Th 1:10) « Lorsqu’il viendra pour être, en ce jour là, glorifié dans ses
saints et admirés dans tous ceux qui auront cru ».

Les deux épîtres à Timothée

Avec celle de Tite, ces deux lettres sont dites « Pastorales » car elles sont une mine de précieux enseignements pour ceux qui sont responsables d’une assemblée. Timothée était un homme jeune et Paul lui prodigue des instructions très précises. Il avait en charge l’Église d’Éphèse et il devait considérer comme un véritable honneur l’affection et les précieux conseils de celui qui l’avait amené à l’Évangile.

La première épître, lettre confidentielle, traite de l’organisation et de la discipline qui doivent régner entre les membres d’une même communauté.

Le plan peut s’articuler comme suit :
— ch. 1 : Conseils sur la doctrine.
— ch. 2 : Conseils sur l’attitude spirituelle de chacun.
— ch. 3 : Qualités de celui qui aspire aux responsabilités.
— ch. 4 : Qualités de celui qui est responsable.
— ch. 5 : Relations fraternelles.

Paul écrivit la deuxième lettre vers la fin de sa vie, elle est sans doute la dernière qu’il envoya du fond de sa prison. Lucide sur son martyr proche, (2Ti 4:6-8) il adresse un véritable testament spirituel qui va bien au delà de la simple exhortation.

Il est visionnaire des dangers qui guettent l’Église, mais aussi de la dimension que doit acquérir et garder celui qui fait œuvre de serviteur.
Les divisions naturelles de l’épître sont :
— ch. 1 : La dimension du serviteur.
— ch. 2 : L’attitude devant les erreurs doctrinales (Apostasie).
— ch. 3 : L’opposition entre le vrai et le faux serviteur.
— ch. 4 : La fermeté intellectuelle et spirituelle du serviteur.

Ces écrits de Paul sont très précieux et très pratiques. Chacun des sujets abordés l’est sous un angle didactique. L’homme d’expérience cherche à établir son enfant bien-aimé dans la foi, dans un ministère puissant pour l’assemblée qu’il avait en charge, sans négliger sa croissance spirituelle.

Ceux qui ont à cœur de suivre Christ sur le chemin du service, trouveront dans ces neuf chapitres les exigences de Dieu pour ses ouvriers. (1Ti 3:1) S’ils sont jeunes, ils y puiseront des directives sans équivoque pour une croissance harmonieuse et intelligente. (2Ti 2:1)

Ceux qui désirent la propagation de l’Évangile, y trouveront de précieux conseils. (1Ti 2:1-8 2Ti 2:14-21 4:1-5)

Dans la 2ème épître au chapitre 3 on découvre un problème et une solution :

— Le problème (v.1 à 9), qui expose la situation exacte de notre génération insensible et égoïste. (2Ti 3:1-9)

— La solution, (2Ti 3:14,15) qui se trouve dans l’éducation que l’on peut donner à un enfant, dans l’exemple que l’on peut recevoir des aînés et que l’on peut donner aux plus jeunes, (2Ti 3:10) mais aussi par la prédication et l’enseignement de la Parole de Dieu qui seule peut corriger cette situation. (2Ti 3:16,17)

L’épître à Tite

Cette épître a beaucoup de ressemblances avec la première à Timothée. Elle aborde les mêmes sujets. Paul insiste sur le rôle que Tite doit tenir pour parvenir à un développement harmonieux avec son Église. (Tit 1:5)

Le plan de ce livre est très simple :
— ch. 1 : L’importance du fidèle serviteur (le pédagogue).
— ch. 2 : L’importance de la saine doctrine (l’enseignement).
— ch. 3 : L’importance des bonnes œuvres (la pratique).

Paul met l’accent sur le salut par grâce, (Tit 2:11-14 3:3-7) comme pour mieux faire ressortir la nécessité des bonnes œuvres (Tit 1:16 2:10)

Il est convaincu que l’enseignement solide doit se manifester par un résultat évident dans la vie de ceux qui le reçoivent et c’est pour cela qu’il demande à Tite d’établir des hommes irréprochables rendant un excellent témoignage et manifestant un équilibre certain dans leur vie familiale et sociale.

REAGISSEZ SUR CETTE ETUDE !
LES AUTRES ETUDES ÉTUDES
  • Prem.
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  •   
  • Dern.