AGENDA - EVENEMENTS

ONE HOPE Thème : REMISE DE KIT ONE HOPE AUX BUREAUX REGIONAUX
[ Voir + ]


Publicité
NOUS PARTAGEONS AVEC VOUS CE QUE LES AUTRES ONT VECUS...
Ahbrice   |  Témoignage de : Clarisse   |  Lu 433 fois   |   Publié le 17 Janvier 2017
Un fils, grâce à l'intervention de Dieu !

Voici mon témoignage, pour glorifier Dieu.

Je m'appelle Clarisse, j'ai 35 ans et Dieu m'a fait la grâce de donner naissance à mon fils, après 11 ans de mariage.

Je tenais à témoigner de la grandeur de Dieu, de sa gloire, de sa fidélité et de sa toute puissance.

Dieu ne ment jamais. Plusieurs années auparavant, il avait révélé qu'il me donnerait un fils. Anael est né le 12 février 2016.

Dans le livre d'Habakuk, il est écrit :

« Car c'est une prophétie dont le temps est déjà fixé, elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas; Si elle tarde, attends-la, car elle s'accomplira, elle s'accomplira certainement. » Habakuk 2 : 3

Sur le plan médical, j'ai subi plusieurs myomectomies (ablations de fibromes utérins), j'ai fait une embolie pulmonaire et j'avais été diagnostiquée d'une pathologie touchant la cavité thoracique.

Les médecins étaient sceptiques quant à l'évolution de cette grossesse, à cause de mon tableau médical rendant quasiment impossible le fait de porter un enfant et de mener une grossesse à son terme.

Ils trouvaient mon cas complexe et ils s'attendaient à un accouchement très difficile, nécessitant la présence spéciale d'une équipe médicale pour le jour de l'accouchement.

Contrairement à toutes leurs prévisions, l'accouchement s'est très bien déroulé car le Maître des temps et des circonstances avait le contrôle.

Quelle que soit la sévérité d'une pathologie ou les verdicts des médecins, plaçons notre confiance en notre Dieu qui est au-dessus de la sagesse humaine.

Je voudrais encourager une soeur, un frère ou un couple marié qui croit que leur situation est désespérée. Rien n'est impossible à Dieu !

REAGISSEZ SUR CE TEMOIGNAGE !
LES AUTRES TÉMOIGNAGES
  • Prem.
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  •   
  • Dern.