AGENDA - EVENEMENTS

ONE HOPE Thème : REMISE DE KIT ONE HOPE AUX BUREAUX REGIONAUX
[ Voir + ]


Publicité

 
eeadci.org   |  Auteur : Nathanaël Sold   |  Lu 67 fois   |   Publié le 17 Janvier 2017
Suivre Jésus, le vrai renoncement
Jésus déclare que nous devons nous charger de notre croix, pas forcément être cloués physiquement, mais prêts à souffrir pour lui : les moqueries, les plaisirs et convoitises de la chair, l'incompréhension des autres, les accusations…

Beaucoup de chrétiens déclarent à Jésus : « Je te suivrais partout où tu iras ! » ou « J'irai partout où tu voudras ». Ils sont prêts à aller au bout du monde pour lui, prêts à faire de grandes choses avec lui. Ils sont prêts à vivre la gloire et l'honneur, ils désirent être connus, reconnus comme étant avec lui.

34 Puis, ayant appelé la foule avec ses disciples, il leur dit : Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive. 35 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera.

Mais quand il s'agit de souffrir pour Jésus, de renoncer à son confort quotidien : pour prier, pour donner, pour agir autour de nous, pour faire le pas de plus vers notre prochain et notre voisin, c'est tout à coup plus dur.

« Mais Dieu m'appelle à … (de grandes choses) ! » certains répondraient.

Dieu nous appelle principalement et avant tout à partager son amour, la bonne nouvelle du royaume en toute occasion, à briller où que l'on soit, avec une personne comme avec dix mille.

Jésus dit que si nous voulons le suivre, nous devons premièrement renoncer à nous-même et ne plus penser à nous-même : enlever le "Je", le "Moi d'abord" de nos vies. Ensuite, Jésus déclare que nous devons nous charger de notre croix, pas forcément être cloués physiquement, mais prêts à souffrir pour lui : les moqueries, les plaisirs et convoitises de la chair, l'incompréhension des autres, les accusations… finalement nous devons crucifier notre orgueil et notre fierté placée en nous, pour nous confier en lui. Enfin, le suivre partout où il nous dira d'aller, faire ce qu'il nous dira de faire, dire ce qu'il nous dira de dire. En un mot : obéir à sa voix.

Beaucoup de personnes veulent passer directement au troisième point qui est : je veux suivre Jésus. Mais sans renoncement, sans être prêts à souffrir pour lui, nous n'arriverons pas à accomplir ce qu'il désire pour nous, car notre coeur ne sera pas avec lui / à lui.

Ne cherchons pas à nous faire un nom auprès des hommes, ne cherchons pas à accomplir "notre" ministère (dans le sens de faire "notre" oeuvre, mais cherchons à faire l'oeuvre du Seigneur), mais servons Jésus de tout notre coeur. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui est prêt à tout perdre, tout remettre entre ses mains la sauvera.

Quoi qu'il nous en coûte, et en ne tenant pas compte de nous-même en premier : Suivons-le, lui, avec ferveur, avec dévotion, avec tout notre coeur ! À Jésus la gloire, à lui l'honneur !