AGENDA - EVENEMENTS

ONE HOPE Thème : REMISE DE KIT ONE HOPE AUX BUREAUX REGIONAUX
[ Voir + ]


Publicité
NOUS PARTAGEONS AVEC VOUS CE QUE LES AUTRES ONT VECUS...
Ahbrice   |  Témoignage de : Léanne   |  Lu 756 fois   |   Publié le 07 Juin 2016
De la confusion à la paix pour servir le Roi ! (1ière Partie)

Je m'appelle Léanne, je suis d'origine québécoise et j'ai 24 ans.

Je suis née d'une famille catholique non-pratiquante, qui avait des croyances liées à l'ésotérisme. J'ai grandi ainsi que mes deux grands frères et ma petite sœur, avec un père alcoolique et toxicomane, entourés d'une mère qui a toujours su prendre bien soin de nous malgré le désordre que l'on vivait.

Mon père amenait la zizanie dans la maison. Il était agressif lorsqu'il consommait alors nous avions souvent à quitter la maison la nuit pour dormir dans un lieu plus sécuritaire. Nous avons vécu ce désordre jusqu'au jour où mon père a quitté la maison lorsque j'avais 9 ans. C'était le début d'une nouvelle vie pour nous.

Plusieurs mois après, ma mère a fait la rencontre d'un homme abstinent d'alcool qui avait une bonne vie et cet homme a été présent pour nous jusqu'à ce jour. Dès mon plus jeune âge, j'ai appris à accepter le problème de mon père sans lui en vouloir et ainsi lui pardonner, ce qui m'a aidé à mieux cheminer.

Bien que ma mère fût une femme vertueuse pleine de bontés, elle était toujours attirée vers les choses occultes et elle m'a transmis cette attirance et cette curiosité à vouloir découvrir plus loin. L'ouverture de ma famille vers ces choses m'a amené à vivre - occasionnellement - des phénomènes paranormaux, de l'enfance à l'adolescence. Par exemple, il m'est arrivé de me réveiller la nuit et de voir la forme d'une personne, couchée à mes côtés ou bien j'entendais souvent des bruits étranges. Ainsi, j'ai toujours eu très peur d'être seule à la maison et j'ai dû aller dormir à quelques reprises avec ma petite sœur jusqu'à l'âge de 19 ans. Ma mère ne me prenait pas trop au sérieux dans ces moments.

Mais malgré tout cela, même si nous n'avions pas reçu d'éducation religieuse, vers l'âge de 11 ans, il y avait quelque chose en moi qui me poussait à prier Dieu tous les soirs, avant de dormir. Je faisais la prière du Notre Père et je demandais ensuite pardon pour mes péchés et ceux de ma famille. Je ne savais pas pourquoi je faisais cela mais je ne devais pas dormir un soir sans avoir prié.

De l'enfance jusqu'au milieu de l'adolescence, j'ai vécu à plusieurs reprises le rejet à l'école. Je me faisais des amies, et quelques temps après, elles me rejetaient et s'amusaient à me ridiculiser pour rire de moi. Douce et réservée de nature, je ne réussissais pas à me défendre et à m'affirmer. Même si j'étais moi-même blessée, je ne voulais pas les blesser à mon tour car ça m'aurait fait encore plus mal.

J'ai continué à grandir ainsi, continuant d'être moi-même tout en ayant une partie de moi qui ne voulait pas déplaire aux gens. Les conséquences de ce rejet m'ont amenée à manquer de confiance lorsque je devais parler devant les gens. J'avais tendance à rougir et à avoir peur qu'on me ridiculise. C'est donc l'une des raisons pour lesquelles j'avais tendance à ne pas prendre trop de place en public pour ne déranger personne.

Mais dans mon coeur, je savais que j'avais de la valeur, je me sentais différente des autres. Je voulais aider les gens et je reconnaissais que les plus méchants étaient ceux qui avaient le moins d'estime pour eux-mêmes alors je ne me laissais pas abaisser.

En parallèle à tout cela, j'étais aussi attirée vers les gens de mauvaises vie. J'ai commencé à consommer de la drogue de temps en temps vers l'âge de 13 ans.

À cette période, on voyait rarement mon frère aîné. Il avait de gros problèmes de consommation d'alcool et de drogue qui l'ont amené en prison.

Mon second frère vendait du cannabis ce qui a facilité les choses pour que je commence à en consommer. De plus, étant la soeur du "revendeur", je paraissais plus cool aux yeux des autres qui partageaient ce même monde.

Au vu des antécédents familiaux que j'avais, c'était facile pour moi de me laisser tenter dans ce monde mais je dois dire que ce qui m'a aidé durant mon adolescence est que ma mère a toujours été sévère alors je ne pouvais pas faire ce que je voulais. De plus, je ne voulais tellement pas décevoir ma mère et développer de dépendances que je m'étais décidée à être bien moralement avant de prendre un trip de drogue, pour ne pas que je prenne goût à ses effets dans de mauvais moments.

C'était bien beau tout cela, jusqu'au jour où j'ai fait la rencontre de mon premier copain.

J'avais 16 ans, lui 18 ans. C'était un gars différent. Tellement différent, que je doutais de son orientation sexuelle mais j'ai laissé passer et je me suis embarquée dans une relation avec lui. Bien qu'il prétendait être un gars fiable, sincère, avec de l'entregent, sans problème de consommation, plus notre relation évoluait, plus je découvrais le contraire. Voilà un enfer qui a commencé pour moi.

Dans les premiers mois de notre relation, j'ai découvert sur son ordinateur qu'il était en relation avec un autre homme. Cela m'avait fait très peur alors j'ai réussi à trouver un moyen pour qu'il m'en parle en commençant par lui avouer que moi-même, j'avais déjà eu des questionnements sur mon orientations sexuelle (et c'est une crainte qui m'avait souvent hantée). Il se confia donc à moi avouant qu'il croyait peut-être être bisexuel mais qu'il ne voyait vraiment pas sa vie sans moi, qu'il préfèrerait mourir si je n'étais pas là, etc.

Voyant son désespoir, j'ai cru à ses mensonges. Par la suite, j'ai découvert que ses dépendances à la drogue étaient toujours présentes alors petit à petit, sans m'en rendre compte, j'ai aussi sombré.

Je croyais que j'avais encore le contrôle de ma vie mais je me suis perdue, me cachant derrière lui, constamment déçue car je n'étais pas heureuse avec cet homme qui n'avait finalement aucune attirance sexuelle envers moi et tout ce qui l'intéressait, c'était de partir sur des trips de drogue. Tout cela a duré environ 2 ans et demi où nous avons habité ensemble à 2 reprises et où nous nous sommes mêmes unis civilement suite à un conseil que nous avions eu par la conseillère financière de l'école, de manière à ce qu'on puisse retirer le plus de prêts et bourses possible.

Durant cette relation, je me suis vraiment éloignée de ma mère qui n'aimait pas ce garçon et qui me voyait dépérir. J'avais essayé de quitter cet homme à plusieurs reprises mais je m'étais tellement habituée à ce mode de vie et en même temps je ne savais plus qui j'étais sans lui si bien qu'il réussissait toujours à me ravoir. Durant ces moments de ma vie, j'avais conclu que Dieu n'existait pas vraiment et que ceux qui y croyaient, c'est qu'ils en avaient besoin...sinon chacun pouvait être son propre Dieu.

Alors j'ai donc cessé de prier pour ne pas contredire ma nouvelle opinion, et me prier moi-même, ça faisait un peu bizarre alors je n'avais pas d'autre choix.

Fort heureusement, j'ai réussi à le quitter vers l'âge de 19 ans et je suis retournée habiter chez ma mère. Petit à petit, j'ai retrouvé la fille que j'étais et c'est à ce moment que j'ai voulu approfondir mes connaissances dans divers domaines ésotériques. J'étais convaincue que j'avais un don et je croyais à la guérison par les "énergies". Aussi, j'essayais de développer tout cela, de toutes sortes de manières mais au final, tout cela était bien compliqué et je ne m'en rendais pas compte.

Je fumais toujours du tabac et un peu de cannabis. Occasionnellement mais rarement, je prenais des drogues plus dures. Même si je n'avais plus envie de tout cela, il y avait quelque chose en moi qui me ramenait toujours à ces choses et c'était plus fort que moi, mais à chaque fois, je regrettais et je me sentais coupable.

Croyant que tout allait bien dans ma vie malgré tout et que j'avais retrouvé qui j'étais malgré mon chemin tortueux, un beau jour, à l'été de mes 20 ans en 2012, ma mère me parla d'un livre qu'elle était en train de lire. Il racontait l'histoire d'une jeune femme qui avait vécu une expérience surnaturelle avec des extras terrestres qui l'avaient enlevée d'une manière spirituelle et que c'était une expérience mémorable qu'elle avait vécue. Elle disait que tout le monde pouvait le vivre s'il le recherchait vraiment et tout ce qu'il fallait faire c'était de demander tous les jours que l'on soit "appelé".

Alors tous les soirs, alors que j'avais recommencé à faire ma prière quotidienne - voyant que ça me faisait du bien - je demandais à la fin, d'être appelée. Je m'attendais vraiment à ce qu'il se passe quelque chose.

Environ un mois après, il s'est passé un phénomène spécial avec ma sœur. Durant la nuit, elle s'est réveillée et il y avait quelque chose de lumineux qui flottait au-dessus de son lit. Elle l'a regardé, puis elle s'est retournée et elle s'est rendormie, sans avoir peur.

Le lendemain, lorsqu'elle me raconta tout cela, j'étais intriguée car habituellement, c'est moi qui vivait les phénomènes paranormaux vécus dans ma maison.

Mes questionnements m'ont amenée à aller chercher des réponses sur internet. Sur un forum, je suis tombée sur l'annonce d'un homme qui disait de lui écrire si on avait des questionnements sur des phénomènes paranormaux car il avait de l'expérience à ce sujet. J'ai sauté sur l'occasion.

Je lui ai écris mon témoignage depuis mon enfance jusqu'à ce moment et je lui ai posé des questions par rapport aux phénomènes qui se passaient dans ma maison.

Il m'a répondu rapidement et il s'est présenté comme étant un évangéliste voyageant à travers le monde pour aider les gens, comme moi, qui vivent ce genre de choses. Il m'a affirmé qu'il ressentait des présences démoniaques dans ma maison et il m'a dit que je pouvais les chasser moi-même. J'hésitais un peu et ça me faisait peur de jouer dans ce monde mais j'ai continué à discuter avec cet homme et une certaine confiance s'est tissée avec lui. Il m'a témoigné de ses croyances et m'a expliqué les 2 mondes spirituels auxquels nous sommes confrontés et m'a expliqué qu'il n'y a qu'un seul chemin pour la vie éternelle et c'est Jésus-Christ.

En prenant ce chemin, Dieu nous équipe par la suite de dons pour guérir et délivrer les gens et il m'a raconté toutes ses expériences personnelles. Je n'y étais pas fermée et ça m'intriguait beaucoup.

Pour chasser les esprits dans ma maison, il m'a envoyé des prières à faire dans lesquelles je demandais pardon pour mes péchés et pour ceux de ma famille et j'invoquais le sang de Jésus et je brisais les liens démoniaques dans ma maison.

Je ne comprenais pas trop ces prières et je ne savais même pas que Jésus-Christ était encore vivant aujourd'hui.

Lorsque j'ai commencé à faire les prières, j'ai commencé à vivre plus de tourments. Je voyais la puissance de ces prières et du nom de Jésus. Le dernier phénomène qui a clos le tout a été que durant presque une semaine, des centaines de larves blanches ont envahi la table de la cuisine. On avait beau les tuer, elles se multipliaient et semblaient tomber de nulle part.

Ma mère était septique aux connaissances que cet homme m'amenait jusqu'au moment où nous avons vécu cela.

J'ai continué de discuter avec cet homme tous les jours. Il me partageait des versets bibliques sur la puissance de Dieu, sur ce que Jésus a accompli, et même si une partie de moi trouvait que c'était bizarre, une partie encore plus grande avait envie d'en découvrir davantage.

C'est donc le 4 septembre 2012 que j'ai accepté le Seigneur Jésus-Christ comme mon sauveur. À partir de cet instant, ma vie a totalement changé.

Toutes les choses que j'essayais de travailler sur moi-même depuis longtemps se réglaient toutes seules sans que je ne fasse rien. J'ai aussi été délivrée de la drogue et de la cigarette par la grâce de Dieu, sans que ce soit difficile.

J'apprenais à connaître Dieu, et un amour pour lui grandissait de jour en jour. Enfin, j'ai découvert ce que j'avais toujours recherché.

Cet homme, qui était un européen, était comme mon père spirituel. Il me conseillait et m'enseignait la parole de Dieu. Quelques semaines après, je suis allée vers une église évangélique à 45 minutes de chez moi. Lors de ma première visite j'ai tellement été touchée par l'amour de Dieu ! Ma vie était complètement transformée. J'ai cessé de fumer la cigarette et je n'avais plus envie de sortir avec les gens de mauvaise vie. Je savais que Dieu travaillait en moi car personne ne me disait quoi faire ou non. Je l'apprenais petit à petit et c'était facile pour moi. Dieu s'est beaucoup révélé à moi. Il m'envoyait des signes, j'entendais sa voix me parler, j'avais des rêves prophétiques, je voulais que Dieu m'utilise !

Ma famille était très étonnée par ma transformation personnelle, et bien qu'ils ne comprenaient pas totalement, ils étaient heureux pour moi. J'ai continué à aller à l'église évangélique jusqu'au mois de décembre, lorsque mon père spirituel est venu me rendre visite. Il a assisté à mon baptême d'eau le 23 décembre 2012 et a séjourné chez ma mère durant quelques semaines.

C'est à partir de sa venue que j'ai vécu la première épreuve de ma foi.

REAGISSEZ SUR CE TEMOIGNAGE !
LES AUTRES TÉMOIGNAGES
  • Prem.
  •  
  • «
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  •   
  • Dern.