Le mot du président

Bien aimés collègues, frères et sœurs, recevez nos salutations fraternelles en Jésus-Christ notre Sauveur et Seigneur.

Dans notre première adresse, le Bureau exécutif national (BEN) par ma voix, vous invitait à vous inspirer du thème quinquennal, « par le Saint-Esprit, bâtissons ensemble une Église unie, forte et conquérante », pour développer un certain nombre de comportements et d’actions. Nous rappelons les cinq points importants de cet appel :
  1.Nous devons consolider la vision missionnaire de nos églises locales.
  2.Il nous faut rendre nos régions solidaires et efficaces dans l'action.
  3.C’est un devoir que de renforcer les quatre piliers fondamentaux que sont l'évangélisation, la formation, la mission et l'action sociale.
  4.Nous devons apporter de l’animation dans les départements nationaux.
  5.Il nous faut nous mobiliser autour du BEN dans la mise en place de la nouvelle stratégie de recherche de fonds pour les projets de l'Église nationale.

Ayant ce thème comme boussole, le BEN a grâce à votre fidèle soutien, travaillé à créer et à organiser les structures les plus fondamentales et les plus urgentes pour son action le long de ces cinq années à venir. Recevez ici nos sincères remerciements pour votre collaboration.

En ce début de notre deuxième année de mandat, nous avons le plaisir de vous annoncer que le slogan, qui guidera nos actions pour l'année ecclésiastique 2015-2016, s'inspire de la grande commission du Seigneur Jésus-Christ, le maître de l'œuvre. Le Seigneur Jésus-Christ veut que nous, Église Évangélique des Assemblées de Dieu de Côte d'Ivoire (EEADCI), continuions de travailler à faire des Nations "ethnies" des disciples (Mât 28:19). De ce fait, nous faisons de l’ouverture de nouvelles églises locales le projet principal. Et nous lançons l’année ecclésiastique 2015-2016 sous le thème : "Par le Saint-Esprit, implantons ensemble mille nouvelles Églises locales missionnaires".
C’est une nouvelle dynamique d'action qui engage toute l'Église et qui doit avoir des répercussions dans les domaines spirituels et sociaux. Cela à travers la réalisation de deux projets.
Premièrement, nous lancerons le projet « implantation de mille nouvelles Églises locales missionnaires », comme annoncé. Une cérémonie de pose de tabernacle dans la région de Bouaké, précisément à M'Bayakro, fera office d’acte symbolique qui marquera le début de ce projet.

À ce titre, nous invitons les pasteurs et leur conseil ainsi que les différents responsables des bureaux de régions, à donner la priorité à l'ouverture de nouvelles églises dans leur programme annuel d'activités. Le BEN pour sa part posera d’autres actions symboliques spécifiques pour servir d'émulation. Nous invitons également les structures d'évangélisation et de formation des serviteurs de Dieu telles que le CNE, One hope, Misp et le Cnet, à s’engager activement chacune dans son domaine d'expertise pour aider à la réussite de ce projet.

Notons que le paradigme si efficace d'implantation d'églises locales que nous avons utilisé jusqu'à ce jour, a montré ses limites devant les nouvelles réalités sociologiques de notre pays. Il nous faut passer courageusement à un nouveau modèle si nous voulons renouer avec notre croissance d'antan ; car cela s'impose à nous. Nous donc rappeler le principe qui est qu’une église qui en a la volonté et les moyens peut aider à implanter des églises partout ailleurs. Cela dans des villes ou des régions autres que la sienne. Suivant ce principe, les serviteurs de Dieu sont appelés à faciliter l'implantation de nouvelles églises si l’on sollicite leur zone. Les espaces sollicités doivent être fraternellement libérés, et ce, pour favoriser la croissance de l'œuvre par la multiplication des lieux de culte. Notons que pour la réalisation de cet objectif d'implanter mille nouvelles églises, il nous faut relever le défi d'en implanter au moins 225 nouvelles églises par an. Le défi est grand. Nous devons, nous lever comme un seul homme pour bâtir cette Église conquérante que nous appelons de tous nos vœux.
Deuxièmement, nous lançons la création d'une télévision des AD de Côte d'Ivoire. Nous appelons tous les pasteurs et les églises locales à se mobiliser pour le succès de cette opération. Cela demande les engagements suivants :
1. Que les églises locales participent pleinement au programme PSP/E-fund.
2. Que les pasteurs s'engagent résolument à faire fonctionner cet outil moderne et important pour la missio Dei en Côte d'Ivoire et même ailleurs.

En effet, nous sommes dans la décennie du pentecôtisme, sachons qu'aucune stratégie n'est
plus proche de l'Esprit de la Pentecôte que l'implantation d'églises locales. Notre Église l'EEADCI
ne peut que se laisser porter par ce mouvement de l'Esprit. C’est en effet, une nécessité pour nous
de travailler par la puissance de l'Esprit (Actes 1:8) que nous pour gagner notre pays à Christ. Nous
devons accentuer l'expérience pentecôtiste authentique dans nos églises locales, en
recherchant de façon persistante le baptême et les dons du Saint-Esprit. Les journées du dimanche
et du lundi de Pentecôte doivent être mises à profit dans cette intention.
La réalisation des deux projets sus mentionnés est un défi à relever par l'Église. C'est un
combat spirituel qu'il nous faut mener non par la chair et le sang. Mais par l'Esprit et avec les armes
qu'il donne (Éphésiens 6:12).

Chers membres de l'EEADCI, nous avons tous été envoyés en mission par le Seigneur Jésus-Christ pour faire des Peuples des disciples. L'implantation de nouvelles églises locales répond à cet ordre de mission. Levons-nous donc et occupons tout l'espace du vaste champ de Dieu qui nous a été réservé pour l'ensemencer des graines de sa parole de vie. Travaillons avec zèle à l'exemple des ouvriers recrutés à différentes heures dans la parabole (Matthieu 20:1-16).
Ensemble pour mille nouvelles églises locales missionnaires ! Ensemble pour lancer la télévision EEADCI ! Car "Il y a un temps pour toute chose…" (Ec 3:1).

Dr Ouentchist Daplex HONORE


Le programme PSP/Efund, est la nouvelle stratégie de recherche de fondsvia la collecte par système électronique pour les projets de l'Eglise Nationale. Le donateur est invité à adhérer à la flotte de l'Eglise (EEADCI) Orange, ou posséder simplement un numéro Orange pour faire son don. Pour ceux qui voudraient faire parvenir leurs participation par voie de transfert d'argent, un numéro Orange money a été créé pour le projet PSP: c'est le  07 73 91 73