AGENDA - EVENEMENTS

ONE HOPE Thème : REMISE DE KIT ONE HOPE AUX BUREAUX REGIONAUX
[ Voir + ]


Publicité
OUVREZ LA BIBLE AVEC NOUS
ELDIN Pierre Antoine   |  Orateur : Ahbrice   |  Lu 112 fois   |   Publié le 07 Avril 2017
EN SURVOLANT LA BIBLE 8ième Partie

L’ANCIEN TESTAMENT

LES LIVRES POETIQUES

4- L’Ecclésiaste

a) Ecrit par Salomon vers la fin de sa vie, ce livre au pessimisme latent est le reflet de ce que ressent l’homme sans Dieu : « Vanité des vanités, tout est vanité ». Nul n’est besoin d’être philosophe pour comprendre la nature humaine et avoir la réponse aux grandes questions sur l’existence. La Bible nous enseigne sur ces sujets avec clarté et précision.

b) Nous avons là un compte-rendu de la réflexion humaine sur la vie naturelle et sur la religion rituelle hors de la présence de Dieu.

Le plan de ce livre est assez simple :
1) ch. 1 à 6 : La recherche de bonheur et son résultat. (Ecl 1:2) 
2) ch. 7 à 12 : La faillite humaine et sa conclusion. (Ecl 12:8)

c) Mais ce n’est pas le résultat de l’enseignement de Dieu. Dans tout ce livre il n’est jamais fait mention une seule fois de la grâce et de la rédemption, de la joie et de la paix et encore moins de louange. Salomon avait tout essayé :

- le plaisir (ch.1),
- les arts (ch.2),
- l’austérité (ch.3),
- le stoïcisme (ch.4),
- la religion rituelle (ch.5),
- la richesse (ch.6),
- la renommée (ch.7),
- la connaissance de Dieu (ch.8),

mais rien n’a pu remplir son cœur et la conclusion est tombée comme un constat d’échec : « Vanité ». Paul apporte l’éclaircissement nécessaire à la compréhension de ce livre : C’est dans les lieux célestes que nous sommes bénis, héritiers prédestinés dès avant la fondation du monde (Eph 1:3-14). Comprendre l’Ecclésiaste, c’est comprendre que l’homme n’est pas à la dimension de cette terre. Elle est bien trop petite pour lui. La place et l’avenir de l’humanité sont dans les cieux, là où Christ est assis à la droite de Dieu. (Act 7:56; Eph 2.6)

5- Le Cantique des cantiques

a) Quel contraste avec le livre précédent, l’Amour est présent à tous les chapitres. Salomon dans ces lignes y révèle par le personnage du fiancé, un type de Christ. Ce livre était lu dans les synagogues à la fête de la Pâque.

b) Il dépeint de façon admirable l’union de Dieu avec son peuple et définit en cinq parties l’Amour parfait (Cant 6:3):

1) ch. 1 à 2.7 : La joie
2) ch. 2.8 à 3.5 : Le désir
3) ch. 3.6 à 5.1 : L’appréciation
4) ch. 5.2 à 8.4 : La satisfaction
5) ch. 8.5 à 14 : La communion

Mais aussi l’Amour parfait de Christ avec son Église, l’épouse préparée pour les noces de l’Agneau (Ap 19:7,9).  Amour qui s’abaisse pour chercher, attirer et sauver. Amour pour une étrangère, pour une délaissée, pour une stérile qui n’enfante plus. (Ga 4.21-31)

REAGISSEZ SUR CETTE ETUDE !
LES AUTRES ETUDES ÉTUDES
  • Prem.
  •  
  • «
  •  
  • 1
  • 2
  •   
  • Dern.